• Large choix de motos de qualité
  • Réservation simple & rapide
  • Service Client disponible 6 jours / 7
  • 100% de clients satisfaits
Universal Riders

La Triumph Bonneville et son histoire

La Triumph Bonneville T120 est aujourd'hui un best-seller dans la production moto actuelle mais ça mérite bien un retour dans le passé pour comprendre le succès de cette moto :

Septembre 1956 – Bonneville Salt Flats – Utah

Coup de tonnerre, Johnny Allen le texan pulvérise le record de vitesse à moto atteignant 214 mph (soit plus de 345 km/h) au guidon d’un engin propulsé par un bicylindre Triumph de 650 cm³ alimenté au méthanol. Triumph devient alors le constructeur de deux-roues motorisé le plus rapide de l’histoire. Il n’en fallait pas plus pour que le nouveau modèle sportif de la marque en préparation à l’usine et qui reprend une architecture similaire se voit baptisé Bonneville.

johnnyallen

La Bonneville T120 sera dévoilée au Salon de la Moto de Londres en 1958 alors que les premières de série arrivent sur le marché dès 1959. Le succès est alors quasiment immédiat aux Etats-Unis et en Angleterre dès 1960. Triumph en profite pour lancer la Thruxton une machine orientée vers l’autre phénomène en vogue à l’époque : les Café Racers

T120bonneville

Entre les années 60 et 70 les coupes et trophées ne cessent de venir emplir les étagères du constructeur autant sur circuit qu’en tout-terrain. Apparaissent alors différent types et versions, scramblers, flat track, circuits de vitesse et la Triumph Bonneville remporte de nombreuses victoires sur le Tourist Trophy, la Thruxton serie, les ISDE et tout autant aux USA.

desertsled

La Bonneville devient une véritable icone lorsque les stars de l’époque se décident à rouler en anglaise… Steeve McQueen évidemment mais également Clint Eastwood, James Dean, Bob Dylan… Les images de Steeve McQueen dans le désert font la couverture de Life magazine et celles de sa venue en Europe pour les ISDE en Allemagne méritent un reportage dans Paris Match …

steeve mcqueen

À son guidon le cascadeur Evel Knievel devient une star en sautant au-dessus des fontaines du Caesar Palace à Vegas… La Bonneville devient la moto dont tout le monde rêve.

evelknievel

De notre côté de l’Atlantique, la Triumph Bonneville est associée au rock'n'roll et se retrouve au cœur des rassemblements de motards comme celui de l’Ace Cafe.

1968 voit apparaitre une nouvelle version plus puissante et avec de nombreuses modifications esthétiques et techniques. C’est elle qui a influencé le style de la Bonneville actuelle, c’est indéniable.

À partir de 1970 l’histoire de la marque devient beaucoup plus trouble ; des grèves à répétition à l’usine et la montée des constructeurs japonais poussent de plus en plus la Bonneville vers une retraite bien méritée.

Jusqu’à son retour éclatant en 2000 (retour similaire au succès du phénomène Néo-Rétro avec la Mini pour les voitures) qui remet en selle cette icone. Solutions techniques et matériaux modernes associées à un look qui reprend le meilleur du style qui avait fait d’elle une star et c’est un véritable carton.

bonneville2000

La cylindrée de 790 cm³ passe à 865 cm³ en 2007 puis passage à l’injection en 2009 et enfin le modèle actuel disponible également en 1200 cm³.

C’est cette toute dernière version que nous proposons à la location depuis nos 6 agences en France.

Nous vous proposons également à la location la Triumph Thruxton en version R, la plus désirable …

Alors la moto idéale pour participer au Wheels and Waves festival ? Visualisez le film réalisé par TRIUMPH lors de la précédente édition en 2016

Ou encore pour participer au Distinguished Gentlemans Ride en 2017 dans les villes participantes ?