• Large choix de motos de qualité
  • Réservation simple & rapide
  • Service Client disponible 6 jours / 7
  • 100% de clients satisfaits
Universal Riders

Harley-Davidson, ou la réussite à l'américaine !

Au tout début du siècle dernier, les constructeurs de motos foisonnaient aux Etats-Unis et un seul a survécu et est passé outre les crises et les invasions japonaises et européennes : HARLEY-DAVIDSON.

Depuis quelques années, Indian, qui renait de ses cendres, revient sur la marché moto mondial. Cependant, c’est bien Harley-Davidson qui est devenue la marque de moto la plus connue au monde. C'est même plus qu’une marque aujourd’hui, c’est un mode de vie, un mode de pensée, une philosophie même pour certains.

Les débuts de Harley-Davidson

Harley-Davidson voit le jour en 1903, à la même période que Ford ou Cadillac, dans une Amérique en quête de liberté et d’innovation.

workshop

William S.Harley et Arthur Davidson alors âgés d’une vingtaine d’années, tentent une première aventure d’un engin militaire, mais sans succès.

Ole Evinrude (l’homme à l’origine de la marque de moteur de bateau) leur vient en aide en 1903 et ils sortent leur première machine de l’atelier de Milwaukee dans le Wisconsin. C’est la naissance de Harley-Davidson Motor Co.

Ce qui est initialement un passe-temps devient vite une activité rentable et deux autres frères Davidson rejoignent la compagnie.

C’est le début de la saga avec la conception du moteur VTwin, emblématique en 1911. Soyons un peu chauvins dans cette histoire car il se dit que l’idée du VTwin a été initiée par la victoire d’un moteur Peugeot semblable lors du premier Tourist Trophy.

À cette époque, l’atelier est déjà de l’histoire ancienne et c’est désormais une usine en brique de 28 000 m², sur Juneau Street, qui produit des milliers de motos. Harley-Davidson devient alors, en 1920, le plus gros constructeur de motos au monde.

factory

workers

La Grande Dépression, ou le déclin de la concurrence

army

Mais l’ombre de la Grande Dépression de 1929 flotte au-dessus des Etats-Unis et Harley se trouve alors confronté à une concurrence très forte y compris avec les constructeurs automobile : une Harley haut de gamme coûte plus cher qu’une Ford T.

Seul Harley-Davidson s’en sortira et restera l’unique constructeur de moto américain après-guerre avec la disparition de marques devenues mythiques aujourd’hui comme Excelsior-Hendersen ou même Indian qui fera faillite en 1953.

Harley-Davidson a bénéficié d’une opportunité incroyable durant la seconde guerre mondiale avec une commande de plus de 80 000 motos pour l’armée et c’est autant de WLA et de WLC qui vont envahir l’Europe. Le constructeur américain débarque pour la seconde fois sur notre continent : en 1917, 20 000 motos avaient déjà suivi les troupes en Europe.

L'après-guerre : une période prospère pour le géant américain

Seul constructeur, Harley profite à fond de l’après-guerre et de l'euphorie ambiante. L'entreprise familiale lance le Sportster en 1957, développe son activité de scooters et acquiert Aermacchi dans les années 60 pour produire des petites cylindrées.

sportster1957

amf

Les années 70 se compliquent pour la Motor Company avec l’arrivée sur le marché des constructeurs japonais et une nouvelle concurrence avec les Européens comme Triumph.

Harley-Davidson passe sous contrôle de l'AMF (American Machine & Foundry). C'est certainement la plus mauvaise période pour le constructeur au niveau de l’innovation et de l'image de marque.

Les années 80, un souffle nouveau pour ce constructeur de renommée internationale

Dix ans plus tard, c’est un vent de rébellion qui souffle sur la marque et un groupe de cadres dirigeants (dont Willie G Davidson, un des petits-fils) rachètent la marque et l’introduisent en Bourse.

Durant 20 ans, la compagnie atteint des progressions à deux chiffres, lance de nouvelles gammes, crée le HOG (Harley Owners Group) qui compte plus d’un million de membres, investit sur de nouveaux segments...

La marque ne cesse de travailler et d’améliorer son image, mais c’est par l’innovation que passera le salut de l’entreprise pour le XXIème siècle.

L'esprit Harley-Davidson : des événements mondiaux

sturgis

Harley-Davidson et son célèbre HOG sont aussi à l’origine des plus gros événements motos qui existent encore aujourd’hui, comme La Daytona Bike Week ou Sturgis aux USA.

Sur notre continent, les principaux événements signés Harley-Davison sont l’European Bike Week à Faaker-See en Autriche, l’Eurofestival à Grimaud ou encore les Harleys Days organisés à tour de rôle dans différents pays européens.

Ces événements attirent, pour la plupart, plus de 100 000 motos et proposent des animations, des concerts géants, des Bike Show Contest incroyables… Bref un concentré de toute la philosophie et du mode de vie Harley-Davidson.